top of page
Rechercher

Cinq méta-influenceurs : 5 aliments à introduire au quotidien


5 aliments en particulier influent sur 4 facteurs qui impactent la Santé et la Vitalité de l'être humain. J'ai parlé de cet 4 facteurs dans un précédant. Vous le trouverez dans un des onglets sous cet article.


Ces ingrédients naturels ont donc une incidence positive sur :

  • l'équilibre hormonal

  • l'état inflammatoire du corps

  • le système de détoxification

  • le métabolisme, soit l'ensemble des processus chimiques permettant au corps/ aux cellules de produire de l'énergie, de se maintenir en vie, de se reproduire (se diviser), de se développer et de répondre aux stimuli de son environnement...


Les cinq méta-influenceurs



Cliquer sur un des ingrédients ci-dessus pour vous rendre directement à celui qui vous intéresse.


Avocat


Il s'agit d'un fruit :

  • faible en glucides : 3g pour 100g

  • intéressant dans son apport en fibres : 5g à 14g pour 100g

  • source importante d'Acide oléique (Oméga-9)- 76%

  • riche en potassium (un alcalinisant) entre autres

  • incorporant des teneurs importantes de vitamines E et B9



L'Avocat est riche en acides gras sains qui stimulent le métabolisme.

Les personnes qui mangent des avocats ont tendance à avoir moins de graisse abdominale que ceux qui n’en consomment pas.


Ses acides gras monoinsaturés (acide oléique, O9) viennent doper une réponse immunitaire positive et diminuer la réponse inflammatoire de notre organisme.


Il est chargé de Beta-Siterol qui affecte positivement le cholestérol sanguin et équilibre le cortisol : hormone du stress.


Un avocat peut contenir à lui tout seul 14g de fibres qui contribuent à l'élimination de toxines, sources de vieillissement prématuré de l'organisme.


Pratiques au quotidien :

  • Choisir les avocat Haas, toujours biologiques et de saison. Ils proviennent du sud de l'Europe)

  • Le consommer :

    • écrasé en guacamole, avec citron, coriandre, ...

    • avec un tartare d'algues (pour mon amie Isabelle C. 😃)

    • en lamelles dans une salade ou en guide de tout autre accompagnement

    • en "crème) de "fruits" : comme matière


Cannelle


A la saveur naturellement sucrée, la cannelle est un allié de choix en cas de diabète grâce à sa capacité à réguler le taux d’insuline et de glycémie (hypoglycémiante).


La cannelles est très riche en antioxydants.

  • Cela en fait une épice aux propriétés anti-inflammatoires notoires. Les études montrent que les antioxydants présents dans la cannelle aident le corps à combattre l’infection et à réparer les tissus.

  • Elle possède également des propriétés antimicrobiennes, carminatives, antispasmodiques et immunomodulatrices, qui protègent le cœur et le foie tout tout en favorisant la lutte contre les infections et en soulageant les problèmes gastriques.


Des études montrent aussi un lien entre la cannelle et l’augmentation du métabolisme.  En effet, notre corps utiliserait bien plus d’énergie pour assimiler la cannelle que tout autre ingrédient.


En plus de ses vertus santé, la cannelle peut réchauffer, stimuler, apaiser et même compléter un vin chaud en hiver.


Pratiques au quotidien :

  • Privilégiez la cannelle de Ceylan à la cannelle de Chine. Cette dernière, trop riche en coumarines, est hétatotoxique (toxique pour le foie),

  • Utilisez-la cannelle pour remplacer le sucre dans un yaourt au lait animal ou végétal, dans un pudding de chia.

  • Buvez-la en tisane


Gingembre


Les propriétés médicinales de ce rhizome sont reconnues depuis plusieurs millénaires par les pharmacopées ayurvédique, chinoises et d’Asie du Sud-Est.


Propriétés :

Anti-inflammatoire, analgésique, antiallergique, antimicrobien, hypoglycémiant, le gingembre est aussi un protecteur hépatique bien connu, aidant à prévenir les nausées et les vomissements (mal des transports, grossesse, etc.), stimuler et tonifier les différents métabolismes, notamment le métabolisme digestif.


Les études montre que le gingembre contribue à :

  • La réduction de l’inflammation

  • La stimulation de la digestion

  • La diminution de l’appétit

  • l’accroissement de 20 % du métabolisme animal


Le gingembre contient environ 40 composés antioxydants qui préviennent les dommages des radicaux libres (stress oxydatif), protègent contre le vieillissement prématuré et en font un allié contre le rhume ou la fatigue de la saison froide.


Frais, il est riche en gingérol, aux nombreux bénéfices santé, qui se transforme en shogaol lorsqu’il est séché ou chauffé. En effet, certains des composés du gingembre résistent à la chaleur, ce qui permet de le cuire sans trop l’altérer.


Le gingembre est efficace dans la prévention de la résistance et aussi des complications liées au diabète, notamment au niveau du foie, des reins, des yeux et du système nerveux :

  • Les extraits de gingembre inhibent certaines enzymes digestives nécessaires pour digérer les glucides, ce qui diminue leur absorption au niveau de l'intestin et donc aussi la nécessité d'insuline pour les réguler.

  • Le gingembre a des effets anti-diabète par un mécanisme pancréatique complexe.

  • La consommation quotidienne de gingembre réduit le glucose sanguin, le cholestérol (LDL et total) et les triglycérides.

  • Le gingembre atténue l'insuffisance rénale en réduisant la protéinurie.

  • Le gingembre peut également avoir des effets positifs sur les troubles de l'érection.

Pratiques au quotidien :


  • Consommer une cuiller à café de gingembre améliore la digestion et prévient le reflux

  • Il s’utilise :

    • en salade,

    • en râpant sur un repas un peu de racine fraîche,

    • pour la préparation d’une boisson revigorante : en tisane ou extrait de gingembre cru dilué


Graines de lin

Leurs fibres aident le métabolisme en :

  • Augmentant son énergie générale

  • Réduisant les graisses corporelles

  • Améliorant la gestion du glucose


En plus, les lignages présents dans les graines de lin, sont des types de phyto-estrogènes qui peuvent modifier le métabolisme des oestrogènes et naturellement promouvoir un équilibre hormonal.


Une étude a même mis en évidence que de manger des graines de lin peut diminuer jusqu’à 60% des bouffées de chaleur chez les femmes ménopausées.


L’huile de lin est aussi une source d’acides gras poly-insaturés comme l’ALA - l’Acide Alpha-Linolénique - O3. L’Acide Alpha-Linolénique et les ingrédients bio-chimiques naturellement présents dans l’huile de lin semblent réduire l’inflammation. C’est pourquoi elle est utilisée pour traiter l’arthrite rhumatoïde.


La combinaison des oméga-3 et des antioxidants présents dans les graines de lin, stimule le système de détoxication du corps.


Pratiques au quotidien :

  • Ne jamais utiliser ni acheter des graines de lin pré-moulues : la lumière oxyde les  oméga-3 ainsi exposés et contribuent alors à l'inflammation du corps.

  • Faire "germer" les graines de lin avant leur consommation : les tremper dans une quantité d'eau de source qui dépasse un peu le niveau des graines de lin à tremper. Graines à mucilage, elles forment alors une amas gluant.

  • Blender alors une CàS de lin par personne dans la préparation que vous vous apprêter à consommer

  • Ne jamais dépasser une CàS par jour


Lentille


41 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page