top of page
Rechercher

Constipation : comment la vaincre avec des remèdes naturels



Au quotidien :

  • Boire au minimum 8 verres d’eau par jour

  • Eau tiède (40° à 60°C)

  • 1 CàS de graines de lin trempées min 8 heures – Mixées dans des noix trempées

  • Consommer de grandes quantités de verdure

  • Consommer des aliments fermentés (choucroute, cornichons …)

  • Boire des tisanes aux herbes doucement laxatives

  • Augmenter votre consommation en Mg

  • Rituel du Soir : masser le ventre avec de l’huile d’argan/amande douce/,… profondément dans le sens des aiguilles d’une montre – 60 tours


Massages :

  • Respiration de cohérence cardiaque avec activation du périnée

  • Se masser l'abdomen en profondeur dans le sens des aiguilles d'une montre : 60 à 70 fois le soir avant de dormir

Plus loin

  • 2 CàC de sel d’Epson dans un verre d’eau chaude avant la nuit

  • 1 CàS de psyllium dans un verre d’eau tiède + Vitamine C – Le boire avant « consolidation » - Au besoin boire deux verres d’eau à la suite du psyllium - si sous médicaments (60 min après traitement)



Gemmothérapie (disponible en pharmacie et en magasins bio) :

  • Le bourgeon de sureau (Sambucus nigra) : il favorise l’élimination des toxines accumulées dans l’organisme et est indiqué dans les cas de constipation atonique, notamment chez les personnes âgées.


  • Le bourgeon d’airelle (Vaccinium vitis-idaea) : il est indiqué dans les cas de constipation chronique et agit comme régulateur sur la motricité du côlon.

Homéopathie : il existe de nombreux remèdes homéopathiques pour traiter la constipation. Une consultation d’un homéopathe expérimenté s’impose pour déterminer le traitement adapté.


L’huile d’olive : elle est connue dans les régions méridionales pour améliorer le transit intestinal. Ce traitement traditionnel contre la constipation consiste à absorber le matin à jeun une cuillerée à soupe d’huile d’olive avec un peu de jus de citron.


Phytothérapie

  • Le tamarin, sous forme de pulpe ou de pâte, agit comme laxatif grâce à ses fibres et la présence d’acides de fruits (tartrique, malique) qui exercent une action osmotique sur l’intestin et rend son contenu plus mou

  • La bourdaine, dont l’écorce séchée contient des hydroxyanthracène glycosides (franguline et glucofranguline) qui, après conversion en émodine dans le côlon, agissent sur la motilité intestinale. On l'utilisera sous forme de tisane pour la constipation aigue, mais pas de manière prolongée. Ne pas l'utiliser en cas de colopathies organiques inflammatoires ou syndrome occlusif.

  • Le basilic est utilisé comme antispasmodique, stomachique, carminatif et il est utilisé en traitement de soutien en cas de ballonnement et de flatulences.



Résistance encore :

  • Lavements

  • Hydrothérapie du Colon

  • L'idéal est alors de consulter votre / une Naturopathe

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page